Pourquoi l’hypnose thérapeutique?

L’hypnose thérapeutique permet d’accéder à une autre manière de percevoir ce qui nous préoccupe et ce que l’on souhaite changer.

Dans certains cas, malgré une forte volonté et de nombreuses stratégies mises en place, il semble impossible d’incarner pleinement ce qui semble plus juste pour nous aujourd’hui. L’hypnose thérapeutique travaille sur ces mécanismes devenus tellement automatiques qu’ils peuvent sembler naturels et insurmontables. On parle par exemple d’un manque de confiance en soi, d’une difficulté pour dormir ou pour arrêter de fumer.

L’état d’hypnose permet d’accéder à des ressources plus intuitives, créatives et protectrices, de les inviter à s’incarner et à se pérenniser dans notre quotidien. L’hypnose thérapeutique est un accompagnement au changement. Dans ce contexte, l’hypnose est une manière de reprendre le contrôle sur des aspects de notre vie.

Plus d’informations sur l’approche constructiviste de l’A.R.C.H.E., école d’hypnose Ericksonienne où je me suis formée.

L’hypnose en quelques mots

On peut trouver beaucoup de manières de décrire ou de définir l’hypnose. Cette pratique ancestrale a pris des formes variées à travers les siècles.

Selon une certaine tradition, l’hypnose est une manière de raconter des histoires. Ce sont ces contes qui remettent sur pied, donnent des clés de compréhension et nous offrent un espace où les émotions peuvent s’exprimer avec liberté. Cet héritage tisse un lien fort entre l’art, des états conscience modifiés et le soin. On parle de l’art qui nous transporte, nous touche profondément et qui, parfois, nous change. Peut-être cela ne vous dit rien, et pourtant, selon une autre tradition, vous avez sûrement déjà vécu des états décalés de conscience.

Selon cette approche, l’état de transe est un état naturel et nous expérimentons tous au cours de nos journées. Ce sont ces moments où l’on est extrêmement concentré sur ce que l’on fait, ou bien ces temps de pause, de rêveries. On dit parfois de ces  »moments suspendus » que les perceptions physiques et temporelles y sont différentes. Dit autrement, ce sont des états moins habituels, des états modifiés de conscience. Dans sa forme moderne, l’hypnose est parfois considérée comme une hygiène psychologique. C’est une manière de se connaître, d’explorer ses multiples facettes et de prendre soin de soi.

Photographie d'un sommet montagneux vue d'en bas symbolisant un cheminement possible vers le sommet. C'est une manière de travailler en hypnose, et d'illustrer pourquoi l'hypnose thérapeutique est utile pour certains : d'un point de départ, le présent, à la formulation de ce que l'on cherche à incarner dans notre vie. L'hypnose thérapeutique accompagne au changement.

L’hypnose Ericksonienne

Photographie en plan rapproché de plantes vertes avec des fleurs rouges foncées symbolisant le foisonnement et la multiplicité des approches en hypnose Ericksonienne. L'approche de Milton Erickson en hypnose est une manière de pratiquer l'hypnose qui s'adapte à chaque personne. L'hypnotherapeute accompagne en laissant une grande liberté et la possibilité de choix à la personne accompagnée.

Je travaille selon une approche Ericksonienne et dans ce cadre, je pratique l’hypnose dans un esprit collaboratif. Nous avançons ensemble afin que vous trouviez les ressources intérieures nécessaires au changement que vous désirez. Je vous guide grâce à des outils et des techniques qui me semblent les plus adaptés, en laissant une grande liberté de choix à chaque moment afin que ce soit le plus juste pour vous à tous les niveaux. Votre motivation est une des clés de mon accompagnement.

Dans ce cadre, l’hypnose s’adapte à chacun.e et une session pourra prendre des formes variées.

Milton Erickson

Milton Erickson était un psychiatre, psychologue et hypnothérapeute américain (1901-1980).

On pourrait simplifier l’approche de Milton Erickson selon plusieurs caractéristiques même si elles ne peuvent pas se résumer à une technique particulière. C’est une façon d’utiliser les outils de l’hypnose. En voici quelques exemples :

Erickson ne prend pas le pouvoir, il le donne à la personne qu’il accompagne. Il s’agit d’augmenter la liberté et l’autonomie, et non d’assister ou de diriger.

Tout résistance, à l’hypnose ou au changement, a une fonction. Il s’agit de construire avec et non contre la résistance.

La personne accompagnée est active, elle participe consciemment et inconsciemment. Les solutions viennent de la personne accompagnée et le rôle de l’hypnologue est de favoriser l’accès à ces solutions.

L’importance de la modification de l’état de conscience. C’est le principe même de l’hypnose. Changer d’état permet de changer de logique, de regard, de mode de perception, de cadre… C’est un puissant moteur d’évolution.

La confiance en l’inconscient. Il y a chez Milton Erickson une immense confiance accordée aux ressources non connues de chaque personne, à ses capacités d’apprentissage et de changement.

Erickson ne cherchait pas à connaître dans le détail l’histoire de vie d’une personne. Il l’orientait le plus souvent vers le changement. Il favorisait les processus de passage à l’action bien plus que les processus de compréhension.

Photographie intérieure d'une serre en verre avec de multiples arbres illustrant ce que peut être l'hypnose thérapeutique selon Milton Erickson: l'entrée dans son intériorité en toute sécurité selon ses propres modalités, la découverte de ce qui est présent et le choix d'entretenir, de développer ou de changer certains processus.

Des séances de Milton Erickson ont été enregistrées et sont sous-titrées français, sur la chaîne youtube de Jordan Vérot.

Illustration dessinée d'une lune symbolisant le changement possible en hypnose thérapeutique. Logo d'accueil du site internet de Juliette Angotti, hypnothérapeute à Marseille et en ligne.

Juliette Angotti
Hypnose Ericksonienne

07 66 64 85 90
juliette.angotti@gmail.com